Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

La fétuque élevée et l'Acremonium coenophialum. Aperçu de la situation aux Etats-Unis

Paru en 1991 dans Fourrages n°126 (page 209 à 223)

Auteurs : Fribourg H.A.

Co-auteurs : Codron P., Hovelande C.S.

Mots-clefs : bovin, ovin, fétuque élevée, Amérique du Nord, épidémiologie, prophylaxie, lutte raisonnée, Acremonium coenophialum, équin, Etats-Unis, endophyte

Résumé :

L'importance de la fétuque élevée est considérable aux Etats-Unis, où elle occupe 14 millions d'hectares, principalement dans la partie est du pays.
Les symptômes observés chez les bovins, les ovins et les équins sont décrits ainsi que les principales caractéristiques du champignon qui est diffusé par les semences. La toxicose semble aggravée par des conditions climatiques très contrastées et parfois par les fortes fertilisations azotées.
Les répercussions sur la croissance et la production laitière des bovins varie avec le taux d'infestation de la prairie. L'endophyte est en symbiose avec la plante et lui confère une résistance supérieure aux parasites et à la sécheresse. De ce fait, le taux d'infestation d'une prairie ne peut que stagner ou augmenter au fil des ans ; le ressemis, la rénovation ou le semis de légumineuses sont les principaux moyens d'assainir une prairie. D'autre part, la conduite des prairies contaminées est plus facile et leur pérennité supérieure. La sélection des cultivars et les manipulations génétiques des champignons pourraient ouvrir des perspectives intéressantes.

Télécharger l'article


< retour



 
166151 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
16/07/2018